19 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Oman, ce médiateur discret des crises du Moyen-Orient

Le 26 juin dernier, Oman annonçait son intention d’ouvrir une ambassade en Cisjordanie. Une déclaration qui illustre bien la politique d’Oman. Après avoir reçu en octobre dernier le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu à Mascate, il s’agissait probablement là de « rééquilibrer la balance diplomatique », commente Maxime Onfray, spécialiste du Moyen-Orient et auteur d’une série d’articlesconsacrés à la géopolitique d’Oman. De réaffirmer que son rôle est « toujours celui de médiateur et qu’il ne s’agit pas de prendre parti pour l’un contre l’autre », abonde Agnès Levallois, vice-présidente de l’Institut de recherche et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (IReMMO). Une façon pour Oman de se replacer, comme à son habitude, bien au centre de l’échiquier diplomatique.

Rfi