27 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Mort de Astou Sokhna : une enquête administrative ouverte à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a ouvert une enquête administrative à l’hôpital Amadou-Sakhir-Mbaye, mardi, dans le but d’élucider les circonstances du décès en couches d’Astou Sokhna, a déclaré le directeur des établissements publics de santé, Ousmane Dia.

Astou Sokhna, admise à la maternité de cet hôpital public de la ville de Louga, le 31 mars dernier, au terme de sa grossesse, y est décédée en couches, plusieurs heures après son arrivée.

Sa famille met en cause la maternité de l’hôpital et l’accuse de négligence ayant conduit à son décès. Elle a saisi la justice d’une plainte contre l’établissement de santé.

‘’Nous sommes venus délivrer un message de réconfort de l’autorité à l’endroit de la famille éplorée et [dire] au médecin-chef de région [de] prendre les dispositions nécessaires, avec le directeur de l’hôpital, pour que cette situation soit tirée au clair’’, a déclaré Ousmane Dia.

Le ministère a ordonné l’ouverture d’une enquête administrative, au sein de l’hôpital, afin de ‘’prendre les décisions idoines, pour que de pareils événements ne se reproduisent plus dans les systèmes de santé’’, a ajouté M. Dia en s’adressant à la presse locale après avoir rencontré le directeur de l’hôpital et le personnel de la maternité.

‘’Nous avons entendu toute l’équipe administrative et l’équipe de la maternité, nous allons en tirer les conclusions qui nous permettront (…) de juguler ce genre de situation’’, a-t-il assuré.

A Louga, Ousmane Dia était accompagné de plusieurs responsables de l’administration sanitaire, dont le directeur général de l’action sociale, l’inspecteur des affaires administratives et financières du ministère de la Santé et de l’Action sociale, et le directeur de la santé de la mère et de l’enfant.

APS