25 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Mairie de Grand-Yoff: pourquoi Cheikh BAKHOUM est le meilleur profil (Par Bour Sine COJER/Grand-Yoff)

Au soir du 23 janvier 2021 in sha Allah, les destinées de notre commune vont être confiées à une nouvelle équipe municipale, à un nouveau maire. Parmi une dizaine de candidatures, une d’entre elles se distingue de par son profil, son savoir-faire, son engagement, sa détermination, son sens de l’écoute, son expérience administrative, son ouverture sociale, etc., et voter pour lui ne peut qu’être bénéfique pour Grand-Yoff.
En effet avec une superficie de six (06) kilomètres carrés et une population estimée à 232 876 habitants en 2021 (ANSD), et un melting pot de différentes communautés (Manjak, Wolof, Sérère, Haal Pulaar, Diola…), synonyme d’un brassage culturel et cultuel qui détermine notre commun vouloir vivre ensemble ; notre commune dispose d’un fort potentiel pour se développer. Mais il semble que ces atouts considérables ne sont pas exploités ou sont mal exploités par les différentes équipes municipales qui se sont succédées.
Cependant, le vent d’un changement est en train de souffler, l’espoir d’un Grand-Yoff nouveau sur tous les plans est né avec Cheikh BAKHOUM, Directeur Général de l’Agence De l’Informatique de l’Etat (ADIE). Un homme qui a fini de faire ses preuves à la tête de cette structure qu’il a placée, en 7 ans, parmi les plus grandes institutions du Sénégal, et lui a offert un Data Center national, une première en Afrique de l’Ouest, sans parler de sa Certification ISO 9001 : 2015.
A Grand-Yoff, ses œuvres dans le social (aide au nécessiteux) ; dans l’éducation (installation de salles multimédia, de salles intelligentes dans certaines écoles et lycées) ; l’accompagnement des ASC et autres mouvements de femmes ; ainsi que sa proximité avec les populations ne sont plus à démontrer. Et à travers sa tournée “WAXLÈN ÑU DEGG” qui a sillonné les différents quartiers de la commune, il a su écouter les préoccupations des grand-yoffoises et grand-yoffois.
Ainsi, un programme sera élaboré sur la base des rapports des 15 ateliers qui ont regroupé tous les 66 quartiers de Grand-Yoff avec plus de 4 500 participants et plus de 800 propositions, mais aussi les propositions de sa base politique. Un programme qui sera bientôt disponible.
Grand-yoffoises, grand-yoffois,
Nous n’avons pas le droit de rater le train de l’émergence cette fois-ci depuis 1996, année où notre commune a été érigée en commune d’arrondissement. Les enjeux de cette consultation (qui dépassent de loin l’intérêt particulier, l’ambition personnelle ou le jeu politicien) sont nombreux. Ils sont d’ordres socio-économique, sécuritaire, sanitaire, environnemental, etc. et nécessitent des actions bien réfléchies et en parfaite collaboration avec les populations.
J’insiste à votre endroit, très chères populations. Cheikh BAKHOUM et la grande coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) œuvrent dans ce sillage si vous nous confiez la destinée de notre très chère commune. ​​De Grand-Yoff village aux cités nouvelles, en passant par la Zone de Captage, les HLM Patte d’Oie, les HLM Grand-Yoff, Arafat, Cité Millionnaire, Cité Bastos… ; étudiants, élèves, mécaniciens, commerçants, médecins, tailleurs…de quelque domaine d’activité où vous évoluez, faisons-le pour nous !
Faisons-le pour un nouveau cadre de vie ; faisons-le pour un renouveau urbain ; faisons-le pour une sécurité garantie ; faisons-le pour un cadre d’assainissement meilleur ; faisons-le pour une meilleure hygiène publique ; faisons-le, enfin, pour une commune socialement, culturellement et économiquement développée.
Votre vote est portable et non quérable. Nous vous le demandons solennellement, confions la destinée de notre commune au soir du 23 janvier 2021 à Cheikh BAKHOUM, un grand manager, un visionnaire, un challenger qui est en train de révolutionner le numérique au Sénégal et au-delà de nos territoires.
Cheikh BAKHOUM, demain maire !
Bour Sine,
Secrétaire Général de la Convergence des Jeunesses Républicaines (COJER)/Grand-Yoff