Le prix Nobel de littérature a été attribué, jeudi 7 octobre, au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah, a annoncé l’Académie suédoise. Né en 1948 sur l’île de Zanzibar, Abdulrazak Gurnah est arrivé en Grande-Bretagne en tant que réfugié à la fin des années 1960. Il est l’auteur de dix romans, dont notamment «Près de la mer» en 2006, et de plusieurs nouvelles. Il vit à Brighton et enseigne à l’université de Kent.

L’auteur, connu aussi pour son roman Paradise, a été récompensé pour son récit « empathique et sans compromis des effets du colonialisme et le destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents », selon le jury.

Rfi et Lepoint