Le Sénégal commence à sentir les revers de la mise sous embargo du Mali par la Cedeao.

Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), en janvier, le Mali est resté le principal client du Sénégal en zone Uemoa. Mais les exportations vers ce pays ont chuté à 72,6% en janvier 2022 contre 78,3% le mois précédent.

«Il convient de noter que les exportations vers le Mali, sous embargo de la Cedeao depuis la première quinzaine du mois de janvier, ont diminué de 28,1% (-24,2 milliards) entre décembre 2021 et janvier 2022, particulièrement celles des produits pétroliers (-20,6%) et du ciment (-44,4%)», renseigne la Dpee.