Prévue en janvier 2021 avant d’être portée en janvier 2022, la Coupe d’Afrique qui doit se tenir au Cameroun a longtemps été menacée à cause du retard des travaux du pays hôte. L’on a même parlé d’une délocalisation au Qatar.

Cependant, ce mercredi, le média français RMC Sport a évoqué un éventuel report de la plus haute compétition du football africain, en raison du variant omicron du Covid-19 et de la réticence des clubs européens concernant les mesures prises sur le continent.

Mais la Confédération africaine de football n’a pas tardé à réagir. A travers un article sur son site, le secrétaire général Veron Mosengo-Omba revient l’état d’avancement des travaux tout en annonçant une grande CAN en janvier 2022.

“La journée d’aujourd’hui a été importante pour comprendre l’état de préparation du Cameroun. Il y a beaucoup de travail qui est fait. Nous devons continuer sur la même lancée. Nous ne pouvons pas nous reposer. Nous devons travailler 24 heures sur 24. Je ne me repose pas, le COCAN ne peut pas se reposer. La CAF ne peut pas se reposer. Tout le monde doit joindre ses efforts. Nous voulons voir une grande Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies ici au Cameroun en janvier de l’année prochaine” , peut-on sur le site de la CAF.

Et le journaliste Saddick Adams, qui a contacté l’instance africaine, d’affirmer : « La CAF a démenti les informations circulant sur plusieurs plateformes européennes suggérant que la CAN 2021 est au bord de l’annulation. Le responsable des relations avec les médias et des opérations de la CAF, Lux September, qualifie ces informations de «fake news», a-t-il publié sur Twitter, renseigne Senenews.