25 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Crédit Mutuel: la caissière Ndéye Nd. Diouf détourne 40 millions qu’elle envoie à un arnaqueur camerounais

5 ans de prison ferme, c’est ce que risque la responsable de caisse d’une agence de Crédit mutuel du Sénégal à Dakar. Ndéye Nd. Diouf, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a comparu devant la Cour d’appel de Dakar, hier. Cette prévenue a été condamnée à la même peine en première instance, en septembre 2020, pour avoir détourné 40 millions des caisses de cette institution.

D’après Klinfos, elle est poursuivie pour faux et usage de faux en écriture privée de banque, détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux. Malgré ses 15 ans d’expérience professionnelle, Ndéye Nd. Diouf n’a pas pu malheureusement échapper aux arnaqueurs des réseaux sociaux.

Cette dame a détourné la somme de 40.215.000 F Cfa des caisses d’une agence du Crédit mutuel du Sénégal à Dakar, alors qu’elle était responsable de guichet de 2007 jusqu’en 2018, période des faits.

Ce faisant, elle a été condamnée en première instance par la 2eme chambre correctionnelle de Dakar, en septembre 2020, à une peine ferme de 5 ans assortie d’une amende de 100.000 F Cfa. Ainsi, pour le préjudice que le Crédit mutuel avait subi, le tribunal l’avait aussi condamnée à lui payer la somme de 65 millions F Cfa. Ayant interjeté appel, la prévenue Ndéye Nd. Diouf faisait face hier au juge d’appel de Dakar.

Sur ses liens avec ce soi-disant Camerounais, la prévenue explique. «J’ai fait la connaissance d’un Camerounais sur Facebook. Et après 3 mois d’échanges, j’ai accepté le marché d’un produit qu’il me proposait. Mon interlocuteur m’avait dit qu’il devait me remettre un produit pharmaceutique qu’on surnomme « concombre de mer ». Mais dès que j’ai commencé à l’entendre au téléphone, je suis devenue bizarre. Et chaque fois qu’il me demandait de lui envoyer des millions, je le faisais », dit-elle.

Elle ajoute par ailleurs : « Au début, je puisais dans mes comptes, dans ceux de mes enfants et de mon frère. C’est quand j’ai fini de puiser ces comptes que je me suis tournée vers ceux du Crédit mutuel. Cet argent qu’il me réclamait, c’était selon lui pour l’emballage du produit qu’il devait m’envoyer. Malheureusement, je n’ai jamais reçu ledit produit. C’est une somme de 40 millions que je lui ai envoyée. Je reste devoir au Crédit mutuel la somme de 30 millions F Cfa puisque je leur ai remboursé 10 millions».

Le délibéré est fixé au 20 décembre prochain.

Avec Klinfos