19 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Coronavirus: suivez la situation de la pandémie dans le monde

L’Afrique connaît une hausse des contaminations alors qu’en Asie, la propagation du virus Covid-19 est au plus bas en Chine et en Corée du Sud. La France rattrappe les mesures exceptionnelles d’autres pays européens, sans s’aligner sur l’Italie. Suivez en temps réel l’évolution de la pandémie de coronavirus.

Après un krach boursier historique ce jeudi, les marchés financiers en Europe ont ouvert en hausse ce vendredi. Francfort rebondit de plus de 3%. Idem à Paris, qui ouvre sur un fort rebond de 4,70 % à 4 234,37 points. Londres ouvre elle aussi sur une hausse de 6 % et Madrid rebondit de près de 5 %. Par contre, en Asie, les tendances sont tojours à la baisse : à Hong Kong, l’indice hang Seng a clôturé à -1 % après avoir ouvert en plongeant de 7 %, tandis que Shanghai perdait 3,73 % et Shenzhen 4,5 %. Forte baisse également à Tokyo avec l’indice Nikkei à une chute supérieure à 6 % à la clôture.

► En Afrique, hausse des cas au Sénégal et en RDC, premier cas au Kenya

Un premier cas de nouveau coronavirus a été diagnostiqué au Kenya, qui concerne une étudiante kényane rentrée des États-Unis via Londres, a annoncé vendredi le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe. Il s’agit aussi du premier cas confirmé de nouveau coronavirus en Afrique de l’Est.

Au Sénégal, pays le plus touché d’Afrique de l’Ouest, cinq nouveaux cas ont été confirmés ce jeudi, ce qui porte à 10 le nombre de personnes atteintes dans le pays, dont deux ont été déclarées guéries. Dans la soirée, le président Macky Sall a exhorté les pays africains à combattre de concert le coronavirus pour éviter que le continent ne devienne le « nouveau foyer de la maladie ».

En République démocratique du Congo (RDC), un deuxième cas de Covid-19 a eté confirmé. Une réunion d’urgence sur le coronavirus s’est tenue ce jeudi 12 mars. Des décisions ont été prises par les autorités, mais les mesures annoncées ne semblent pas rassurer les Kinois.

Le Gabon et le Ghana ont annoncé jeudi leurs premiers cas confirmés de contamination au coronavirus, devenant ainsi les neuvième et dixième pays d’Afrique subsaharienne à recenser des cas positifs. Dans un communiqué, le gouvernement gabonais précise que le patient est un homme de 27 ans qui est revenu de France le 8 mars. Le ministère ghanéen de la Santé a annoncé de son côté que les deux cas confirmés étaient récemment revenus de Norvège et de Turquie.

En Tunisie, c’est la ruée vers l’ail pour se protéger du coronavirus.L’ail se fait rare sur les marchés tunisiens et son prix a triplé depuis le début du mois. Selon une croyance populaire, il permettrait de se prémunir du nouveau coronavirus. Alors que le pays a connu le 2 mars son premier cas et compte aujourd’hui moins de dix cas confirmés, les consommateurs se sont rués vers ce condiment aux vertus anti microbiennes.

► L’Amérique latine met en place de nouvelles restrictions, Bolsonaro testé

Les pays latino-américains ont renforcé ce jeudi 12 mars leurs restrictions sur les voyageurs en provenance d’Europe pour tenter de freiner le coronavirus. La pandémie de Covid-19 touche désormais plus de 250 personnes dans 15 pays de la région. Trois personnes sont mortes, la dernière étant une femme de 52 ans décédée au Guyana après être rentrée récemment des États-Unis.

Au Venezuela, le président Nicolas Maduro a déclaré ce jeudi l’urgence sanitaire : pendant un mois des vols en provenance d’Europe et de Colombie vers le Venezuela seront suspendus. Aucun cas de coronavirus n’a encore été confirmé dans le pays, a-t-il précisé.

Au Brésil, le président Jair Bolsonaro a été soumis à un test de dépistage du coronavirus. La raison : il revient d’un voyage de quatre jours aux États-Unis et qu’un des membres de sa délégation a révélé qu’il était porteur du virus.

En Bolivie, pays andin sans accès à la mer où trois cas de coronavirus ont été confirmés chez des personnes en provenance d’Europe, le gouvernement a annoncé l’annulation de tous « les vols vers et depuis l’Europe » à compter de ce samedi.

L’Argentine, où 31 cas ont été comptabilisés, a annoncé à son tour la suspension pour 30 jours des vols internationaux en provenance des pays les plus touchés.

À Cuba, le gouvernement a annoncé le report sine die d’un important rassemblement avec la diaspora cubaine qu’il prévoyait d’organiser en avril pour la première fois en 16 ans. L’île a enregistré trois cas de coronavirus, des touristes italiens.

Au Paraguay, la Direction nationale de l’aviation civile a annoncé jeudi la suppression à partir de samedi et jusqu’à nouvel ordre des vols directs depuis et vers l’Europe pour contenir la propagation du coronavirus, qui a contaminé six personnes dans ce pays.

Le Pérou, où 22 personnes sont infectées par le coronavirus, suspend à partir de vendredi l’arrivée des vols en provenance d’Europe et d’Asie, a annoncé jeudi le gouvernement.

► En Asie, baisse des cas en Chine et en Corée du Sud, l’Everest fermée

La Chine a rapporté ce vendredi seulement 8 nouvelles contaminations par le coronavirus, soit le chiffre le plus bas depuis le début de la publication des statistiques sur l’épidémie mi-janvier. Parmi ces cas supplémentaires, cinq ont été enregistrés à Wuhan, épicentre du Covid-19. Les trois autres contaminations recensées – deux à Shanghai et une à Pékin – sont le fait de personnes en provenance de l’étranger. Leur nationalité n’a pas été précisée. La Chine compte ainsi désormais un total de 88 cas « importés » d’autres pays : un nouveau défi pour les autorités sanitaires, qui avaient réussi à endiguer la propagation du Covid-19 sur le sol national. Le ministère de la Santé a également annoncé vendredi sept morts supplémentaires, portant le total à 3 176 en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao). Plus de 80 000 personnes ont été contaminées dans le pays.

La Corée du Sud, qui a été le plus grand foyer de l’épidémie de Covid-19 après la Chine, a fait état ce vendredi du plus faible nombre de nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus depuis trois semaines. Pour la première fois, le nombre de patients guéris a dépassé jeudi celui des nouvelles contaminations, s’élevant à 177. Au total, 110 nouveaux cas ont été recensés ce jour, portant le total des personnes contaminées dans le pays à 7 979.

En Australie, le ministre de l’Intérieur Peter Dutton, qui s’occupe notammment de la politique très restrictive de Canberra en matière d’immigration, a annoncé ce vendredi avoir été hospitalisé après avoir été testé positif au nouveau coronavirus. Par ailleurs, le gouvernement a appelé ce vendredi ses ressortissants à reconsidérer leurs projets de voyage à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, alors que le gouvernement s’apprête à renforcer les mesures visant à ralentir la propagation du Covid-19. Après quelques réticences, le Premier ministre Scott Morrison a affirmé qu’un nombre croissant d’exemples de contaminations au sein de la population australienne signifiait également que le gouvernement prendrait « d’ici lundi » des mesures pour interdire les rassemblements de plus de 500 personnes.

À partir de lundi, Singapour refusera l’entrée sur son territoire ou le transit aux voyageurs s’étant rendus en Italie, en France, en Espagne ou en Allemagne au cours des 14 derniers jours, a annoncé ce vendredi le ministère de la Santé. Une décision prise dans le cadre de mesures visant à lutter contre l’épidémie de nouveau coronavirus. La cité-État a également déconseillé à ses ressortissants les voyages non essentiels dans ces quatre pays et va immédiatement stopper l’accostage des navires de croisière.

Le Népal a emboîté ce vendredi le pas de la Chine et suspendu la délivrance des permis d’ascension de l’Everest en raison de l’épidémie de Covid-19, fermant ainsi l’accès du « Toit du monde » à quelques semaines du début prévu de la haute saison. Katmandou a suspendu les ascensions sur l’ensemble de ses montagnes et cesse de délivrer des visas de tourisme, a déclaré le ministre népalais de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation civile, Yogesh Bhattarai.

 En Amérique du Nord, Justin Trudeau à l’isolement, Disney ferme en Floride et à Paris

Aux États-Unis, le manque de tests de dépistage fait l’objet d’une forte polémique. Les experts dénoncent le retard avec lequel les tests ont été rendus disponibles et la procédure qu’il faut appliquer afin de pouvoir s’y soumettre. Dans un discours qu’il a consacré au coronavirus, Joe Biden, le candidat en tête de la course pour l’investiture démocrate, a évoqué un échec colossal, mais le président Donald Trump, lui, assure que tout va bien.

Au Canada, Le Premier ministre Justin Trudeau va être placé en isolement pendant 14 jours après que son épouse a été testée positive au nouveau coronavirus ce jeudi. Sophie Grégoire Trudeau a récemment voyagé à Londres et ressenti des symptômes grippaux, c’est pourquoi elle a été testée au nouveau coronavirus, avait indiqué plus tôt le cabinet du Premier ministre.

Disney a annoncé ce jeudi la fermeture de ses parcs d’attraction Disney World, en Floride, et Disneyland Paris à partir de dimanche et jusqu’à la fin du mois de mars, « par principe de précaution » contre l’épidémie de coronavirus. Les hôtels des deux sites resteront en activité « jusqu’à nouvel ordre », mais le numéro un mondial du divertissement a également décidé de suspendre toutes ses croisières pour le mois de mars. Le groupe avait déjà décidé un peu plus tôt jeudi de fermer le parc Disneyland à Anaheim, en Californie, pour les mêmes motifs.

Le patron de la NBA, Adam Silver, a déclaré ce jeudi sur la chaîne TNT que la suspension de la saison sine die, décidée la veille à cause du nouveau coronavirus, pourrait durer « au moins trente jours », sans écarter l’hypothèse qu’elle puisse ne « pas reprendre ».

L’Église mormone a annoncé ce jeudi qu’elle suspendait, dans le monde entier et jusqu’à nouvel ordre, toutes les cérémonies publiques ou rassemblements de ses membres en raison de la pandémie de coronavirus. Pour justifier cette décision « à effet immédiat », l’Église mormone, dont le siège mondial est à Salt Lake City dans l’Utah (ouest des États-Unis), souligne avoir pris au sérieux le conseil de ses responsables religieux, des autorités gouvernementales, du corps médical et « avoir demandé au Seigneur de [les] guider sur le sujet ».

► En France, la fermeture des établissements scolaires, deux cas en Martinique

Les écoles seront fermées pour plusieurs semaines « au moins jusqu’aux vacances de printemps », a déclaré Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éduction, ce vendredi sur France Inter. Déplacements à limiter au maximum, crèches, écoles et universités fermées à partir de lundi : la lutte contre le nouveau coronavirus prend un tournant après l’appel lancé par Emmanuel Macron à « faire bloc » pour freiner l’épidémie qui commence à mettre la France au ralenti. Face à « la plus grave crise sanitaire depuis un siècle », le chef de l’État s’est posé en rassembleur de la Nation pour faire accepter aux Français des mesures drastiques contre le coronavirus. Il a fait appel à « la responsabilité » de chacun en demandant à tous de limiter « au strict nécessaire » les déplacements, et aux personnes âgées de plus de 70 ans et aux plus fragiles de rester chez eux.

En Martinique, deux personnes, un membre de l’équipage et un passager d’un navire de la compagnie Costa Croisières placé en quarantaine au large de l’île, ont été testées positifs au coronavirus ce jeudi, ont annoncé les autorités locales. Les résultats ont été obtenus après des prélèvements effectués sur cinq passagers malades à bord du Costa Magica, maintenu toute la journée à 6 kilomètres des côtes de cette île des Antilles françaises.

► En Europe, législation exceptionnelle au Danemark et en Europe centrale, le football anglais touché

Le Danemark a adopté ce jeudi soir une législation exceptionnelle pour lutter contre le coronavirus. Les autorités sanitaires auront la possibilité d’obliger les malades du coronavirus à se soigner. les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits. Le ministre de la Santé pourra mettre en œuvre des mesures extraordinaires dans le but de « garantir la maîtrise des infections par des maladies généralement dangereuses », a indiqué le Parlement monocaméral (Folketinget) sur son site internet. La législation, qui peut rester en vigueur jusqu’au 1er mars 2021, donne également la possibilité au ministre d’interdire l’accès aux institutions publiques, aux supermarchés et aux magasins, aux maisons de retraites et aux hôpitaux et cliniques, et des restreindre l’utilisation des moyens de transport publics.

En Grande-Bretagne, le club anglais de Chelsea a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi que son ailier international Callum Hudson-Odoi avait été testé positif au nouveau coronavirus, le premier cas répertorié chez un joueur en Premier League. Un peu plus tôt, le club d’Arsenal avait annoncé que son entraîneur Mikel Arteta avait lui aussi été testé positif, entraînant le report du match contre Brighton prévu samedi, alors qu’une réunion d’urgence se tiendra ce vendredi matin pour décider de la suite du championnat anglais, le plus riche du monde.

Le Luxembourg a décidé ce jeudi soir en conseil des ministres de fermer les écoles jusqu’à fin mars et d’interdire les visites aux personnes âgées dans les maisons de retraite et les hôpitaux afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Le ministre de l’Economie Franz Fayot a été placé en quarantaine après avoir été en contact avec un patient porteur du virus. Le Duché, petit pays de 600 000 habitants au cœur de l’Europe, a recensé à ce stade 26 cas de contamination. Jeudi soir l’un de ces patients, âgé de 94 ans, était dans un état critique.

Plusieurs pays d’Europe centrale ont aussi pris des mesures drastiques. Les gouvernements tchèque et slovaque ont annoncé la fermeture quasi totale des frontières aux étrangers. L’Estonie et la Lettonie ont décrété l’état d’urgence et la Pologne a instauré des contrôles sanitaires à toutes les frontières.