Selon le professeur Mamadou Diop, cancérologue et directeur de l’institut du cancer Joliot-Curie de l’hôpital Aristide-Le-Dantec de Dakar, quelque 3,2 millions de femmes pourraient développer un cancer du col de l’utérus au Sénégal, rapporte l’APS.

Il a fait cette déclaration à l’occasion d’une conférence de presse du Programme élargi de vaccination (PEV) du ministère de la Santé. Il a par ailleurs évoqué ‘’l’importance de faire vacciner les jeunes filles âgées de 9 à 14 ans contre ce cancer’’.

D’après Mamadou Diop, ‘’c’est un cancer fréquent, avec 379 cas en 2017, 322 cas en 2018, 355 cas en 2019 et 346 cas en 2020”. Le professeur de révéler qu’ils accueillent un cas de cancer du col de l’utérus, presque chaque jour.