Face à la presse, les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi ont annoncé leur décision de surseoir à leur manifestation de ce mercredi 29 juin.

D’après madame Aïda Mbodj qui annoncé la nouvelle, c’est suite à des médiations de chefs religieux, de dignitaires et d’observateurs ; mais aussi prenant en considération le contexte actuel, qu’une telle décision a été prise.

Il faut dire qu’en plus des interdictions préfectorales, le contexte actuel avec les examens et la préparation de la Tabaski, ne rime pas avec des manifestations qui risquent de causer des perturbations.