15 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Visite au Mali : les questions que Macky Sall a abordées avec Assimi Goïta

Ce mardi 15 août, le président Macky Sall a effectué une visite de d’amitié et de travail au Mali. Le président en exercice de la Cedeao a fait le point sur sa discussion avec le colonel Assimi Goïta, président de la transition.

«Ma présence ici est un signal d’amitié, un signal de solidarité par rapport au peuple malien et un signal de soutien à la transition, dans le cadre du processus de transition qui vient de réaliser des progrès après quelques difficultés. Et c’est ce qui explique la levée des sanctions de la Cedeao qui a tenu compte des efforts des autorités de la transition. Aujourd’hui il s’agit d’accompagner le Mali dans sa voie pour le retour à l’ordre constitutionnel normal, dans les délais prévus et conformément aux engagements des autorités », a déclaré Macky Sall.

Il poursuit : « Je crois que le Mali mérite le soutien de toute la communauté africaine et internationale dans sa lutte acharnée contre le terrorisme. C’est un pays qui a beaucoup souffert, qui continue de souffrir, qui a été résilient, qui se bat. Aujourd’hui nous devons être solidaires à cette lutte du Mali, du peuple malien, contre le terrorisme. C’est un fléau global qui doit nécessiter des réponses globales. »

L’affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali a été aussi à l’ordre du jour : « Je suis venu saluer le Président Goïta, saluer les autorités et lui apporter ce soutien et en même temps lui demander, de faciliter, par rapport à ce contentieux avec les militaires ivoiriens, dans le cadre d’une solidarité africaine, trouver des solutions africaines. Bien sûr il m’a dit sa disponibilité à dialoguer. Donc nous allons poursuivre avec la Côte d’Ivoire également. Je salue les efforts du président Faure Gnassingbé qui a travaillé pour une solution. Et je ne désespère pas qu’on y arrivera. »

« Je sors d’ici naturellement très satisfait de l’hospitalité généreuse, mais également pas la franchise dans les échanges. Nous avons mis plusieurs heures au déjeuner. Au passage je le remercie pour le bon fonio. Je crois qu’ils sont sur la bonne voie, il faut accompagner cela. », a conclu le chef d’Etat sénégalais.