27 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Pourquoi j’ai du mal à accepter les griefs de Yewwi-Wallu ! (Par Mor Amar)

Pourquoi j’ai du mal à accepter les griefs de Yewwi-Wallu !

1- Tous les partis et coalitions de partis engagés aux législatives ont le fichier électoral, bureau de vote par bureau de vote, électeur par électeur avec toutes leurs filiations. Jusque là il n’y avait aucune contestation sérieuse à ce niveau.
2- tous les partis et coalitions de partis ont la carte électorale, avec les bureaux et lieux de vote dans chaque localité (leur nombre, leur localisation….). Jusque là pas de contestation sérieuse à ce niveau.
3-Tous les partis et coalitions de partis ont le droit d’être présent dans chaque BV (environ 15 100) pour veiller sur la transparence du scrutin. Quand on est une grande coalition et qu’on aspire à diriger le pays, il ne doit pas être si diable de trouver des représentants dans chaque BV.
4-Pour justifier les soupçons de fraude allégués Dethié FALL invoque notamment l’absence de représentants des partis dans certains BV du Fouta. Cela ne saurait être à mon sens un argument sérieux dans la mesure où les observations meme de la société civile regroupées autour du Cosce font état de 4% de BV où il n’y avait aucun représentant de parti. Pour les PV non signés même par les présidents, j’attends d’en savoir plus sur le nombre (une vingtaine pour Yaw, 03 seulement pour bby) et ce qu’en dit la loi.
5- Considérant que l’existence de ces BV avec leurs électeurs sur le fichier n’a pas été contesté,
-Considérant que les représentants de Yaw et Wallu n’ont émis aucune observation au niveau ds bureaux et commissions départementales de recensement des votes,
-Considérant enfin que le vote s’est déroulé en toute transparence et dans le calme sur toute l’étendue du territoire,
nous estimons que YAW n’a pas le droit de salir la victoire du peuple sénégalais après cette belle élection qui dans tous les cas consacre la défaite historique du camp présidentiel à l’Assemblee nationale.
Je prie Ousmane SONKO de ne vraiment pas s’empêtrer cette fois dans cette escalade, je le prie parce que tous les autres sikim lagn rek, il est le seul à décider. Et il est temps qu’il sonne la fin de la récréation. En route pour 2024. Vive la démocratie!! Vive le Sénégal !

Mor Amar, journaliste