21 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

FILE PHOTO: Journalist and activist Omar Radi waits outside court in Casablanca, Morocco March 12, 2020. REUTERS/Youssef Boudlal/File Photo

Maroc : le journaliste Omar Radi condamné en appel à 6 ans de prison ferme

La cour d’appel de Casablanca a confirmé la peine prononcée en première instance contre le journaliste Omar Radi. Il a été condamné, dans la nuit de jeudi 3 à vendredi 4 mars, à six ans de prison ferme.

Tout comme en première instance, le journaliste Omar Radi a été condamné, en appel, dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 mars à six ans de prison ferme dans une double affaire d’espionnage et de viol.

«C’est un jugement très dur. Nous avons exposé l’ensemble des éléments prouvant l’innocence d’Omar Radi devant la cour mais rien n’a été pris en compte», a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) Miloud Kandil, avocat de la défense, qui va se pourvoir en cassation.

Mardi, le parquet avait réclamé «la peine maximale contre l’accusé au regard des éléments à charge». Le viol est passible de dix ans d’emprisonnement au Maroc. La peine est assortie d’un dédommagement de 200.000 dirhams en faveur de la partie civile.

Arrêté et inculpé en juillet 2020, le reporter de 35 ans était poursuivi pour «atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat» avec «financement de l’étranger». Il étai également poursuivi pour viol et attentat à la pudeur, après qu’une ex-collègue du site Le Desk (dont il est cofondateur), l’a accusé de l’avoir agressée. Des accusations qu’il réfute.

Il a été condamné le 19 juillet 2021 à six ans de prison ferme.

H24info.ma