1 décembre 2023

Seneinfo

Restez toujours informé

Ma réponse au journal « Tribune » de ce jour, à propos de l’intercoalition Wallu-Yewwi

Le journaliste est un professionnel dont le rôle est de collecter des informations pertinentes afin de les mettre à la disposition du public. Il recherche une ou plusieurs sources fiables sur son sujet et retient celle qu’il juge pertinente.

Certaines presses au Sénégal ont perdu toute leur crédibilité ; des articles infondés basés sur de la manipulation, de l’intimidation, de l’acharnement aux fins de jeter du discrédit sur le frère secrétaire général nationale Me Abdoulaye WADE, notre candidat Karim WADE et le PDS. C’est dommage que notre « quatrième pouvoir » soit transformé en canal de manœuvre de politiciens haineux et avides de pouvoir.

Mais vous êtes tous démasqués par une masse très importante des Sénégalais conscients de la réalité et du sens de responsabilité des leaders de l’inter-coalition Wallu-Yewwi.
Cette nouvelle campagne de diabolisation des WADE et du PDS ne peut pas, évidemment, résister à cette ferme volonté des ténors du PDS à se démêler pour la prise en charge des préoccupations des Sénégalais.

Au moment où la question des inondations et celle de l’assiette foncière de l’hôpital Le Dantec méritent d’être élucidées, et en cette période de conjoncture due à la cherté des prix des denrées de première nécessité, des journalistes se permettent de raconter des simagrées dans le but de divertir les Sénégalais et diaboliser le Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Ce qu’ils tentent toujours de faire.

Que dire de cette République moribonde ?

Tant de sujets importants qui intéressent les Sénégalais en lieu et place de cette divagation communicationnelle.

PS : L’inter-coalition Wallu-Yewwi, à travers les comités scientifiques mis en place, poursuit les discussions en ce qui concerne les différentes possibilités de formation des groupes parlementaires.

Abdoulaye Barry, membre de la cellule de Communication du PDS.
Cap sur l’essentiel #karim2024