24 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Le Conseil constitutionnel sénégalais a confirmé lundi sa décision d'autoriser le président sortant Abdoulaye Wade à briguer un troisième mandat à la tête du pays lors de la présidentielle du 26 février. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

Le Pds en perte de vitesse : Wade accuse Macky

Le parti démocratique sénégalais (Pds) affûte ses armes en vue des élections locales prévues le 1er décembre prochain. Dans un communiqué rendu public, Abdoulaye Wade, indique clairement que l’ancien parti au pouvoir aura sa propre liste lors du scrutin, même s’il n’exclut pas, en cas de besoin, des alliances au niveau local avec des entités qui acceptent de rentrer dans les rangs.

Toutefois, le Pape du Sopi est apparemment conscient de la descente  en enfer du Pds qui a perdu bon nombre de ses responsabilités partis rejoindre  le pouvoir. D’ailleurs, l’ancien Chef de l’Etat, pointe clairement du doigt le Président Sall d’être à l’origine des malheurs de sa formation politique.

xalima