23 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

La question du mandat est devenue lancinante alors que le bilan de MS est lourd

Le militant qui n’est pas capable d’assumer son militantisme et de défendre les couleurs de son parti ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Nous devons tous défendre le président Macky Sall quelques soient les positions ou les stations sociales ou administratives que nous occupons.

Son Excellence Monsieur le président Macky nous lui devons loyauté et dévouement. La seule manière de lui rendre service est d’être des militants disciplinés, fidèles, engagés et déterminés. Ne soyons pas égoïstes, l’intérêt général doit primer sur l’intérêt personnel, nous devons nous oublier pouvoir préserver le fauteuil de Son Excellence Monsieur Macky Sall.

Le militant qui ne vise que ses intérêts crypto-personnels, au lieu de défendre son mentor, il se laisse manipuler par des personnes avides de scrupulosités, ce militant répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seul l’engagement, la détermination et la sincérité dans les relations nous permettrons d’atteindre nos objectifs.

Faire face à cette opposition diabolique et crapuleuse, défendre le bilan élogieux de son Excellence Monsieur le Président Macky Sall et faire le tout pour maintenir et protéger le fauteuil de Son Excellence Monsieur Macky Sall. Tout autre militant qui n’est pas dans cette logique ne fait que dans la tricherie et dans la diversion. Le président Macky Sall doit rester et demeurer notre seul objectif.

« Tout seul on va vite, mais avec les autres on va loin ». Cette ligne de ROBERT FLAVIEN prononcée pendant son allocution à l’université de Paris sur l’art de gouverner, est peut être radicalement empruntée aujourd’hui comme levier pour mieux combattre l’adversaire. D’abord, dans ses démarches au quotidiens, la Convergence des jeunes cadres républicains (COJECAR) avec à sa tête l’honorable monsieur SAMBA NDONG, fait appel à la jeunesse pour plus d’engagement et de détermination en vers son excellence Monsieur Macky Sall. Un homme qui aime le Sénégal, une haute personnalité difficilement qualifiable, car dépassant toujours les limites escomptées. Chers membres, pourquoi sommes nous toujours emportés par des débats de bas étages.

En effet, nous avons constaté que la question de mandat est devenue aujourd’hui la lancinante préoccupation des Sénégalais. Alors que le bilan du Messi de la République est excessivement lourd. Chers cadres, nous avons énormément sur quoi orienter nos débats au quotidien. Ne soyons pas divertis par certaines personnes qui sont en carence d’expression pour ne défendre qu’une et unique idée « le mandat ». De ce point de vue, la Cojecar rentre dans une nouvelle dynamique plus stratégique, qui consiste à suivre quotidiennement le président de la République dans ses différentes sorties mais aussi à vulgariser davantage ses réalisations. Mais tout ceci dans le cadre du respect et dans l’étroitesse concertation.

Dans cet élan, la COJECAR rappelle aux membres nouvellement élus ou nommés qu’ils tiennent une mission sans équivalence. Les préoccupations des Sénégalais et Sénégalaises doivent être leurs objectifs favoris. Au demeurant, la Cojecar crée un lien étroit avec une ouverture plus large. Ce qui lui permettra d’écouter attentivement une partie de cette couche juvénile qui suit le chemin de la démission partisane, mais aussi en ces séries de frustrations notées ça et là. Dans ce même élan, la COJECAR félicite Son Excellence Monsieur Macky Sall dans toutes ses décisions prises pour hisser le Sénegal aux rangs des pays les plus développés au monde entier. Un cri du cœur ne pourra pas faire l’unanimité. Son Excellence Monsieur le président de la République, une réflexion plus profonde est dignement attendue sur l’implication sélective et élargie de la jeunesse republicane dans les instances de décisions.

Au revers de la manche, la Cojecar demande à la jeunesse sénégalaise de faire très attention à l’hypocrisie intellectuelle, aux basses argumentaires et aux ignominies psychologues. Chers jeunes, soyons toujours optimistes car ça ne fait que recycler les malchances. Avec crédit, on passera de l’efficacité à l’efficience. Chers compatriotes, arrêtons d’hésiter dans nos prises de décisions, car l’éternelle hésitation rend orpheline la pensée, dit-on souvent.

Enfin, la COJECAR condamne fermement ces actes délètaires, pernicieux et irrévérencieux de l’opposition. Un sagin « Némékou Tour » qui tient son volant au trouble à l’ordre public. Nous disons que c’est inacceptable et que la Cojecar fera face.

Vive la République ! Vive le Sénegal ! Vive la Cojecar !

LA CELLULE DE COMMUNICATION DE LA COJECAR