Kilifeu et Simon ont été déférés au tribunal, ce lundi. Ils sont poursuivis dans une affaire d’escroquerie et de trafic de faux visas et de passeports.

En garde à vue depuis plusieurs jours, Kilifeu est poursuivi pour ’’escroquerie sur visa’’ et Simon Kouka l’est pour ’’trafic de passeports’’. Ce dernier aurait notamment donné son passeport français à un tiers moyennant une compensation financière. Ce qui est également assimilable à du trafic de migrant, renseigne l’APS.