19 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Iran: Trump aurait renoncé à des représailles, les vols commerciaux interdits

Selon des informations du « New York Times », Donald Trump aurait initialement approuvé des frappes contre des cibles iraniennes avant de faire machine arrière. L’Iran a averti, vendredi 21 juin, qu’il défendrait son territoire contre toute attaque des États-Unis après avoir abattu un drone américain.

Alors que le face-à-face entre les deux pays ennemis fait craindre un embrasement, le quotidien New York Times, généralement bien renseigné, révèle que des frappes visant des cibles stratégiques, comme des radars ou des batteries de missiles, étaient attendues jeudi soir, heure de Washington.

La décision aurait été prise suite à des réunions à la Maison Blanche entre le président américain, les plus hauts conseillers en matière de sécurité nationale et des leaders du Congrès.

Selon le quotidien, les avions de combats avaient déjà décollé et les navires de guerre s’étaient mis en position lorsque Donald Trump se serait ravisé. Le quotidien précise ne pas savoir les raisons qui ont poussé à annuler cette opération, ni si cette décision était collégiale ou pas. La Maison Blanche et le Pentagone ont refusé de commenter cette information.
rfi