C’est un des plus graves incidents à la frontière entre Israël et gaza ces dernières semaines, rapporte notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul.

Selon l’armée israélienne des Palestiniens armés de kalachnikovs, de grenades à main et d’un lance-roquettes ont été repérés la nuit dernière alors qu’ils s’approchaient de la barrière de sécurité qui sépare Israël du territoire palestinien.

Toujours selon la porte-parole l’un des palestiniens a franchi la clôture et lancé une grenade en direction des soldats ; les militaires ont alors ouvert le feu et tué quatre Palestiniens.

On indique que l’incident n’a pas fait de victimes côté israélien.

De source palestinienne citée par les médias israéliens, on affirme que trois des Palestiniens abattus étaient des combattants du Hamas membres du service d’ordre qui tentaient précisement d’empêcher l’infiltration vers Israël d’un civil palestinien.

Et puis on indique également que peu après l’incident les forces israéliennes ont frappé une position du Hamas près de la ville de Dir el-Balah dans le sud de la bande de Gaza.

Rfi