En entretien avec le quotidien national “Le Soleil” le lead vocal du “Super Etoile”, Youssou Ndour a révélé sa plus grande joie et ses déception dans son parcours de musicien.

Sa plus grande joie, il l’a vécue en Inde. « En 1989, lors d’une tournée avec Amnesty international en Inde, j’étais avec Tracy Chapman, Sting, Peter Gabriel, Bruce Springsteen. Nous débarquons à New Delhi. Pour le concert, 100 000 personnes étaient attendues. Je n’étais pas connu dans ce pays. Je devais ouvrir le show. Juste après les présentations de l’artiste venu d’Afrique, je donne les premières notes avec la guitare et ma voix. J’ai été agréablement surpris par la réaction du public. Cela m’a donné des frissons. Le lendemain, à la UNE des journaux, j’avais ravi la vedette à cette brochette de stars. L’inconnu devient une star. C’était un moment très fort dans ma carrière. Il y en a eu tant d’autres”, a confié Youssou Ndour, rapporte Igfm.

Sa plus grande déception est selon lui le travail sur la chanson que Elton John avait écrite pour le film « Le roi lion ». You raconte: « Sur le plan musical, je suis parfois déçu. Une fois, il m’a été demandé de travailler sur la chanson que Elton John avait écrit pour le film « Le roi lion ». Avec beaucoup d’enthousiasme, je suis allé à Los Angeles pour faire trois jours de voix. On avait demandé à d’autres chanteurs très connus de faire la même chose. À la fin du processus, je n’étais pas retenu. J’étais très déçu. Une année après cette expérience, j’écris et coproduit la chanson « Kirikou ». À l’arrivée, ce fut un succès mondial. C’est pourquoi je dis souvent aux jeunes que la déception peut être une source de motivation. »