24 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Élections européennes: quels candidats ont gagné la bataille des réseaux sociaux?

Durant ces trois derniers mois, les principales têtes de liste aux élections européennes du 26 mai ont multiplié les publications, sur Facebook comme sur Twitter. Ceux qui rencontrent le plus grand écho sur ces réseaux sociaux ne sont pas toujours ceux qui dominent les sondages.

Il faudra attendre ce dimanche 26 mai pour connaître les premiers résultats des élections européennes en France. A quelques heures de la fin de la campagne officielle, il est déjà possible de tirer un bilan de la campagne numérique des différents partis.

Afin d’établir un classement, nous avons étudié les publications Facebooket Twitter des 13 principales têtes de liste des élections européennes. L’étude porte sur les publications de moins de trois mois. Les résultats sont bien différents, selon qu’il s’agisse des publications Twitter ou Facebook. Ils ont toutefois un point commun: à aucun moment, Nathalie Loiseau, tête de liste LaREM, n’est parvenue à émerger sur les réseaux sociaux.

Facebook: Bardella et Dupont-Aignan grands gagnants

A Flourish data visualisation

Sur Facebook, c’est l’aile droite de l’échiquier politique qui rafle la mise. Durant toute la campagne, Jordan Bardella, tête de liste RN, a cumulé le plus d’interactions. Un chiffre qui prend en compte différents éléments, qu’il s’agisse du nombre de réactions, de partages ou de commentaires. Le candidat du Rassemblement national est l’auteur de la publication Facebook ayant le plus fait réagir: un face à face avec le journaliste Patrick Cohen dans lequel Jordan Bardella avance “qu’un migrant qui arrive gagne parfois plus qu’un Français”. Une affirmation qui a par la suite inspiré Marine Le Pen.

En deuxième place arrive Nicolas Dupont-Aignan, qui a profité début mars d’une sortie médiatique, toujours face à Patrick Cohen sur France 5, après avoir été prié de quitter le plateau de l’émission “C à vous”. Ian Brossat, candidat communiste, s’est également imposé sur Facebook, principalement en fin de campagne. L’une de ses publications ayant rencontré le plus de succès reprend sa confrontation avec Yves Thréard, éditorialiste au Figaro.

Twitter: une confrontation plus serrée

A Flourish data visualisation

Jordan Bardella domine également le classement des comptes générant le plus d’interactions sur Twitter, à quelques jours du scrutin. Il domine le trio Manon Aubry – Benoît Hamon – François-Xavier Bellamy, qui se détachent des autres têtes de listes. Mais contrairement à ce qui a été observé sur Facebook, les courbes des candidats se sont régulièrement croisées pendant la campagne.

A Flourish data visualisation

Le calcul d’une moyenne du nombre d’interactions des différentes têtes de liste permet de mieux évaluer leur performance sur la durée. Jordan Bardella a cumulé en moyenne 38.000 interactions chaque semaine, contre environ 35.000 interactions pour Manon Aubry et Benoît Hamon. De son côté, Nathalie Loiseau arrive loin derrière avec une moyenne de 20.000 interactions par semaine.

Un grand bravo aux dockers du Havre qui ont bloqué hier un navire saoudien.
Grâce à leur mobilisation, ils ont empêché le navire de repartir avec des armes de fabrication française servant à faire la guerre au Yemen.
Vous êtes des héros 9 02209:35 – 11 mai 2019 · Saint-Etienne, FranceInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité3 122 personnes parlent à ce sujet

C’est toutefois vers Ian Brossat qu’il faut se tourner pour trouver la publication générant le plus d’engagement sur Twitter. Publié le 11 mai dernier, un message s’adressant aux dockers du Havre, qui ont bloqué un navire saoudien censé transporter des armes françaises, a recueilli près de 3.000 retweets et plus de 9.000 mentions “j’aime”.  Il est suivi de près par un message de Raphael Glucksmann ‏évoquant le retour des enfants de jihadistes de Syrie.