24 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Date de la Tabaski : quand le Sénégal constitue l’exception dans le monde

Des années se suivent et se ressemblent. Le Sénégal, très connu de par le monde musulman par la célébration en rang dispersé des fêtes musulmanes va remettre ça, à l’occasion de la Tabaski 2022.

Alors que souvent, à cause de problèmes liés à la compréhension et l’interprétation des textes, il est observé des divergences dans la célébration de l’Aïd-al Fitr (marquant la fin du mois béni de jeûne, tout comme le début du Ramadan), suivant les pays, tout le monde musulman ou la communauté musulmane mondiale s’accorde sur la date de la Tabaski.

En effet, les musulmans du monde entier ou presque, sont d’avis que l’on ne peut dissocier la date de la Tabaski de celle de la station au mont Arafat pour les fidèles accomplissant le pèlerinage à La Mecque, le cinquième pilier de l’Islam ; après l’Attestation de foi (Shahada), la prière (Salaat), le jeûne du mois de Ramadan (Siyam), la Zakat-almal. Mieux, ils se basent sur la tradition selon laquelle «Le lendemain de Arafat, c’est la Tabaski». Surtout qu’à la veille de l’Aïd-al Kabir (Aïd-al Adha), il est recommandé de jeûner le 9e jour du mois de Dhul-Hijja durant lequel se déroule le grand rassemblement au mont Arafat.

Selon un hadith authentique du Prophète Muhammad (PSL), jeûner le jour de Arafat permet l’expiation «des péchés commis entre l’année écoulée et ceux de l’année à venir». Un acte surérogatoire que les musulmans de tout le monde entier qui ne sont pas en position de Hajj, y compris ceux du Sénégal, sont chaque année invités à effectuer. Or, quand on accepte de jeûner Arafat (9e jour) en même temps que l’Arabie Saoudite, «la logique voudrait qu’on prie la Tabaski le 10e jour, donc le lendemain de Arafat… Ce qui est une réalité dans tous les pays et communautés musulmans du monde. A l’exception du Sénégal où les musulmans y vont en rang dispersé.

Pourtant, la Cours suprême d’Arabie Saoudite a confirmé les dates pour le Hajj de cette année, qui sont les suivantes : le 1er  Dhul-Hijja 1443 qui correspond au 30 juin 2022, est le premier jour du mois ; le 8 Dhul-Hijja 1443, équivalant au 7 juillet 2022, sera le premier jour du Hajj, à Mina ; le 9 Dhul-Hijja 1443, soit le 8 juillet 2022 marquera le jour de Arafat pour les pèlerins et le 10 Dhul-Hijja 1443, qui coïncide avec le 9 juillet 2022 sera le jour de l’Aïd-al Adha. Les 11, 12, 13 Dhul-Hijja 1443, qui correspondront aux 10, 11, 12 juillet 2022 constitueront la suite et fin du Hajj 2022.

Appelé aussi Aïd-al Kabir ou Aïd-al Adha 1443H, qui signifie littéralement «la grande fête», la Tabaski est la fête la plus importante de l’Islam, après l’Aïd-al Fitr (la fête de fin du Ramadan). Cette appellation Tabaski de Aïd-al Kabir est une réalité uniquement dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale à majorité musulmane ou possédant une communauté musulmane significative. Alors que dans le reste du monde, elle est plus connue sous son nom arabe de Aïd-al Adha.

La Tabaski commémore l’asservissement d’Ibrahim (Abraham) à Dieu qui lui a ordonné de sacrifier son fils Ismaël. C’est alors que Dieu lui a donné un mouton en échange de la vie de son fils. C’est en mémoire de cela que la communauté musulmane sacrifie une chèvre ou un mouton, en guise de célébration. Obligatoire pour tous les musulmans, sauf si on n’en a ni les moyens financiers ni les moyens physiques, le hajj a lieu chaque année à La Mecque et dans les lieux saints de l’Islam environnants. Il intervient au douzième et dernier mois du calendrier musulman, notamment du 8 au 13 Dhul-Hijja.

Après deux années de restrictions liées à la pandémie de Covid-19, cette année, un million de pèlerin ont été autorisés à accomplir ce pilier de l’Islam, dont 850.000 étrangers venant de 157 pays différents.

Seneplus