19 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Dangerosité du virus, efficacité du vaccin, action des autorités, atteintes aux libertés publiques : doutes et interrogations apparaissent en France à mesure que s'étend l'épidémie de grippe A (H1N1). Mais malgré la progression de la maladie qui a fait au moins 3.200 morts dans le monde selon l'OMS, aucun signe de malaise social lié au phénomène ne semble apparaître en France. /Photo prise le 9 septembre 2009/REUTERS/Eric Gaillard

Commande du vaccin russe contre le coronavirus : le Sénégal attend l’avis de l’OMS

Le directeur de la Prévention et porte-parole du ministère de la santé Dr Mamadou Ndiaye a annoncé, hier sur la Rfm, que le Sénégal n’est pas encore dans les dispositions de précommander le vaccin russe. Selon Dr Ndiaye, notre pays attend un avis formel de l’OMS et celui documenté des services et experts sénégalais mandatés pour se prononcer sur une éventuelle commande.
De son côté, l’OMS a annoncé, ce mardi, être « en contact étroit avec les autorités sanitaires russes et des discussions sont en cours concernant une éventuelle pré qualification du vaccin par l’Oms », selon l’un de ses porte-parole Tarik Jasarevic, lors d’un point de presse virtuel tenu à Genève. En réponse d’une question d’un journaliste sur l’annonce faite par Moscou sur le développement d’un premier « vaccin contre le nouveau coronavirus », M. Jasarevic a estimé que l’accélération des progrès dans le développement des vaccins ne pouvait pas se faire au prix d’un compromis sur la sécurité et l’efficacité des vaccins.

Avec SenCafeActu