20 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Birahim Seck répond au premier président de la Cour suprême!

Birahim Seck répond au premier président de la Cour suprême!

Après la réaction du premier président de la Cour Suprême sur  l’affaire Téliko et la crise qui secoue actuellement la magistrature, la réponse de Birahim Seck n’a pas tardé.

Dans son texte, le premier Président de la Cour suprême  soulignait que «la Justice est attaquée de toute part, y compris par ceux qui l’animent ». Mais, pour Birahim Seck, «Objectivement, il ne s’agit pas de constater les « attaques » contre la justice mais, de mettre en œuvre les réformes arrivées à maturation pour une Justice indépendante et crédible.»

Le coordonateur du Forum civil de faire comprendre, aussi, à Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, que «la justice a cessé d’être, juste, un enjeu politique». «Dans la perception des Sénégalais, elle est devenue un objet politicien au profit d’un groupe ou d’un clan, ce qui est dommageable à la transparence et à la promotion de la démocratie», lui-précise-t-il.

Ainsi, pour sortir d’une telle situation, Birahim Seck suggère une issue : «Le rapport du Comité de Concertation sur la Modernisation de la Justice est assurément une bonne base pour apporter les réformes nécessaires au Statut des magistrats, au Conseil supérieur de la Magistrature et à la carte judiciaire du Sénégal. A ce niveau, la Cour suprême a un rôle éminent à jouer au service de l’intérêt général.»

igfm