18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Affaire Idrissa Gana Guéye : fichez-nous la paix, bon sang ! (Par Coumba Ndoffène Diouf)

La religion c’est des croyances, des pratiques spécifiques à une personne, à une communauté, c’est des convictions, c’est la foi. Et la personne a le droit de pratiquer sa religion en toute liberté. Alors pourquoi vouloir faire faire à quelqu’un quelque chose contraire à sa religion, à ses convictions ?

Idrissa Gana Guéye a plein droit de dire qu’il ne porte pas un maillot floqué des couleurs LGBT, c’est contraire à ses convictions religieuses. De la même façon que vous avez la liberté de défendre l’homosexualité, de légaliser le mariage entre personnes de même sexe ; de la même façon il a la liberté de défendre ses convictions et de ne pas faire la promotion de l’homosexualité bannie par sa religion. Et si vous le taxer d’homophobe (ce qui n’est pas vrai), vous êtes islamophobes et vous êtes xénophobes. Vous êtes contre la polygamie, le port du voile, etc., c’est vos convictions. Idrissa Gana Guéye est contre l’homosexualité et c’est sa conviction.

C’est connu que les lobby LGBT ont leur agenda qu’ils veulent faire passer par tous les moyens ; et le sport, notamment le football qui est le plus suivi, est un important canal pour arriver à leurs fins. Le sport doit unir les peuples, oui, mais autour des valeurs, autour d’un message de paix, autour de questions essentielles. Mais pas pour faire la promotion de contre-valeurs, d’actes contre-nature bannis par toutes les religions, et qui sont vecteurs de graves maladies. Et c’est vous, des gens «civilisés», qui cautionnez ces pratiques malsaines. Et le comble, vous voulez forcer les autres à vous suivre dans la promotion de ces barbaries.

Arrêtez et fichez-nous la paix ! Nous ne sommes plus à l’époque coloniale où vous vous permettiez de faire n’importe quelle ignominie sans vous soucier de rien. Nous sommes à l’aire du respect réciproque dans les rapports et de la tolérance mutuelle.

A notre cher compatriote Idrissa Gana Guéye, nous t’exprimons tout notre soutien et t’encourageons dans ce combat pour la souvegarde de tes convictions religieuses. Nous remercions de passage toutes les voix qui se sont levées à travers le monde pour te soutenir et disons particulièrement merci au président Macky Sall pour son soutien retentissant.

A ceux qui le dénigrent, sachez que votre liberté s’arrête là où commence celle de Idrissa Gana Guéye !

Coumba Ndoffène Diouf