Le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a fait une sortie pour se prononcer sur l’affaire Cheikhouna Guèye, le maître coranique arrêté à Louga pour maltraitance sur des talibés.  A Typ, où il a reçu en audience une délégation de Serigne Daaras (maîtres coraniques) conduite par Serigne Abdou Samad Mbacké Souhibou, le marabout a dit vouloir attendre le jugement de demain mercredi pour voir la suite à donner.

« J’attends l’issue du procès de demain (ce mercredi : Ndlr) pour voir la conduite à adopter. Nous sommes dans un pays composé à 95% musulmans. On ne peut pas accepter certaines choses », a-t-il soutenu.

Il promet de convier tous les dignitaires religieux pour faire des propositions qui seront soumises aux autorités étatiques du pays. « Nous savons qu’il s’agit d’une question de législation. Soit, les autorités acceptent nos propositions, soit elles changent leur constitution », indique le khalife des mourides.